Beaufort Chalet d’alpage AOP

Fromage de vache

Fabrication

Le beaufort est toujours préparé dans un chaudron de cuivre, le lait est transformé dans la journée qui suit la traite, le caillé est obtenu avec de la caillette de veau ou de la présure industrielle (autorisée). Le caillé est découpé à la lyre. La cuisson est faite pendant 35 à 45 minutes en brossage continu. Le caillé est moulé et pressé 24 heures avec des retrournements et changements de la toile de lin. Après démoulage, le fromage est mis en saumure 1 jour mis en cave et frotté et retourné 2 fois par semaine.

L’affinage peut durer de 6 à 7 mois minimum, beaucoup plus chez nous

Analyse organoleptique

  • Aspect : croûte uniforme, solide de couleur jaune à brune.
    La pâte est souple et onctueuse de couleur ivoire foncé, il peut y avoir de temps en temps de fines lainures.
  • Odeur : florale.
  • Saveur : fruitée, salée, arômes fleurs de montagne.
  • Alliance vins : Mondeuse rouge, vin blanc de Savoie (Roussette, Marignan).

Beaufort Chalet d’alpage AOP

Fromage de vache

Caractéristiques

  • AOC : AOC depuis 1968
  • Type de lait : cru, entier
  • Matière grasse : 41%
  • Taille : Grosse meule de 35 à 75 cm de diamètre sur 11 à 16 cm d'épaisseur d'un poids de 30 à 45 kg
  • Saison : toute l'année
  • Département : 73
  • Region : Rhône-Alpes
  • Pays : France

Un peu d'histoire

Ce fromage date du moyen âge, mais le nom de Beaufort remonte au XIXe siècle. Ce fromage est baptisé  » le prince des gruyères » par Brillat Savarin.

Le Beaufort est consommé en début de repas pour apéritif ou en fin de repas sur un plateau de fromage, mais il entre également dans les plats cuisinés des ménagères : soufflé, omlette, fondue et gratin de crozets.

Le beaufort est baptisé « Beaufort d’été » pour le lait d’herbage d’été de juin à octobre, mais également « Beaufort d’Alpage » le lait est d’Alpage à plus de 1500 m d’altitude.